Accueil Blog Gestion Comment placer les liquidités de votre société de management

Comment placer les liquidités de votre société de management

Gestion

0 notes

170 vues

Comment placer les liquidités de votre société de management

Frédéric Wauters Publié le 28 septembre 2022
Crowdfunding placement liquidités

La plateforme de crowdfunding Look & Fin ouvre ses portes aux entreprises désireuses de placer leurs liquidités. Une solution particulièrement intéressante pour les sociétés de management qui ont constitué une réserve de liquidation.

Si de nombreuses entreprises ont déjà recours au crowdfunding pour financer — partiellement ou entièrement — leurs projets, peu ont encore songé à l’utiliser pour placer leurs liquidités excédentaires. Et pourtant, cette solution ne manque pas d’intérêt.

Une réserve de liquidation?

Beaucoup de sociétés de management, par exemple, disposent d’un petit matelas de liquidité. Celui-ci est souvent constitué au moment de constituer une réserve de liquidation, un mécanisme fiscalement avantageux.

La réserve de liquidation consiste à transférer une partie de votre bénéfice imposable dans une réserve appelée réserve de liquidation. Au moment de son transfert, le bénéfice est soumis à un prélèvement anticipatif d’une partie du précompte mobilier. Ce prélèvement sera de 10%. Pour autant que la réserve de liquidation reste 5 ans sur les comptes de l’entreprise avant sa distribution aux actionnaires, un précompte réduit de 15% s’applique. C’est la moitié du précompte mobilier prélevé sur les dividendes, une belle économie fiscale. Comme 10% ont déjà été prélevés anticipativement, il ne reste plus que 5% à prélever au moment de la distribution.

Oui, mais… pas question de la placer

Si le système est donc fiscalement intéressant, c’est ailleurs que le bât blesse. Il est très difficile pour l’entreprise de placer cet argent durant les 5 années où il doit rester sur ses comptes. En effet, si le placement en obligations reste possible, investir en actions (ou en fonds) vous place souvent dans une situation où vous perdez le bénéfice des taux réduits d’imposition à l’ISOC. En effet, les taux réduits ne s’appliquent pas si votre société est considérée comme une « société financière »: il suffit pour cela que vos investissements représentent plus de 50% du capital libéré de votre entreprise. Ce qui arrive souvent avec une société de management, dont le capital est le plus souvent minimal, surtout depuis la suppression de l’exigence de capital minimum qui s’appliquait auparavant aux SRL.

Besoin d’optimiser votre résultat ?

Parlons-en !

Par ailleurs, le placement en actions, s’il peut s’avérer rentable, est aussi risqué. Ce risque s’estompe avec un portefeuille bien diversifié et un horizon de placement de 10 à 15 ans, mais il est trop élevé dans les autres cas.

Un rendement de 5% sans risque?

Et c’est là tout l’intérêt de la solution proposée par Look & Fin. Pour les sociétés qui ont au minimum 20 000 euros à placer, Look & Fin propose d’investir dans un portefeuille diversifié contenant au minimum 40 prêts à d’autres entreprises. Le portefeuille peut être investi selon trois stratégies — secured, balanced ou dynamic — selon votre profil de risque. Les rendements annuels bruts vont de 2,5% (la partie basse de secured) à 10% (la partie haute de dynamic), et le tout est conçu pour maximiser le rendement sur une période de 5 ans, qui correspond à la durée d’immobilisation de la réserve de liquidation. Ces rendements sont soumis à l’ISOC et au précompte mobilier, mais le placement reste intéressant.

Supposons que vous ayez un bénéfice de 80 000 euros à affecter après impôt. Si vous le consacrez à la réserve de liquidation, vous pourrez y placer 72 727 euros après déduction du précompte mobilier de 7 273 euros (10% du montant transféré à la réserve). Si vous laissez simplement cet argent sur le compte en banque de la société, vous vous distribuerez 69 091 euros après déduction des 5% de précompte mobilier.

Si en revanche vous placez cet argent dans un portefeuille « balanced » de Look & Fin, il vous rapportera 18 182 euros d’intérêts bruts. Déduction faite de l’ISOC et du précompte mobilier de 15% sur les intérêts, cela vous fait 12 364 euros supplémentaires à vous distribuer (81 455 euros au lieu de 69 091 euros).

Naturellement, cette solution convient aussi si votre société a simplement des liquidités excédentaires qu’elle souhaite placer.

Vous trouverez plus de détails sur cette solution sur le site de Look & Fin.

Donnez nous votre avis

0/5