Accueil Blog Gestion Qu’est ­ce que la marge brute ?

Gestion

0 notes

206 vues

Qu’est ­ce que la marge brute ?

Marie-Laure Bouchet Publié le 27 mars 2015 Modifié le 17 juillet 2020
définition de la marge brute

Quelle est la définition de la marge brute ? Concept essentiel en gestion, celle-ci permet de déterminer si votre activité est en capacité de générer un bénéfice. En clair, vous vérifiez avec ce ratio si votre entreprise est rentable. La base donc. Mais que faut-il inclure dans le calcul de votre marge brute ? Comment l’analyser ? Voilà de bonnes questions à poser à votre expert-comptable en ligne. Réponses à suivre !

Jennifer (prénom fictif pour protéger l’identité de notre gentille lectrice) : Bonjour !

L’expert-comptable : tu avais une question à me poser ?

Jennifer : Dis, en effet, j’avais une question. Je chipote un peu sur la nouvelle interface de ComptaManager et quand je vais regarder mes résultats, je vois que le premier sous­-total est appelé “marge brute”. De quoi s’agit-­il exactement ? Et à quoi ça peut bien me servir ?

Définition de la marge brute : une base pour analyser votre rentabilité

Ah, la marge brute, c’est une grandeur comptable très importante, jeune entrepreneuse. C’est une première base très importante pour examiner la rentabilité de ton activité.

Jennifer : Mais encore ?

Il s’agit de ton chiffre d’affaires diminué de ce qu’on appelle en comptabilité les “approvisionnements et marchandises”. Mais je vais t’expliquer avec un petit exemple, ce sera plus clair. Suppose qu’au lieu de développer des sites web, tu sois restauratrice.

Jennifer : OK.

Ton chiffre d’affaires, c’est le total des additions que tu as fait payer à tes clients. Mais pour servir quelque chose dans leurs assiettes et dans leurs verres, tu dois acheter chaque jour des produits frais et te faire régulièrement approvisionner en boissons.

Jennifer : Jusque là, d’accord.

Les approvisionnements et marchandises, à déduire du résultat

Et bien ces produits frais et ces boissons constituent tes “approvisionnements et marchandises”. Et lorsque tu les retranches de ton chiffre d’affaires, tu obtiens ta “marge brute”.

Jennifer : D’accord, mais bon, mon restaurant a plein d’autres frais en­ dehors des marchandises : le salaire de mes serveurs et de mes cuisiniers, le loyer, le gaz et l’électricité…

Tout à fait. Mais ces frais, pour arriver à les rembourser, tu dois avoir une marge brute suffisante. Donc, la marge brute, c’est un premier élément de l’équation qui te permet d’étudier ta rentabilité.

Jennifer : Aaaah, je crois que je vois où tu veux en venir. En fait, ma marge brute, c’est un premier “point d’arrêt”, en quelque sorte. Si elle n’est pas suffisante pour couvrir les autres frais, j’ai en fait deux solutions pour régler le problème : soit je diminue mes autres frais, soit j’augmente ma marge brute ! Ce qui ne peut arriver que de deux manières : j’obtiens de meilleurs prix pour mes approvisionnements, ou je facture mes plats plus chers à mes clients !

C’est tout à fait ça, Jennifer !

Pourquoi calculer sa marge brute en prestation de services ?

Jennifer : Mais quelle est l’utilité de la marge brute pour une entreprise comme la mienne ? Je crée des sites webs pour mes clients, donc je n’achète pas de marchandises !

Tout dépend de ce qu’on appelle “marchandises”, Jennifer.

Jennifer : Comment ça ?

Et bien regarde. Lorsque tu développes un site web, il t’arrive d’acheter des “templates” tout faits, afin d’avoir une première base de travail ?

Jennifer : Oui, bien sûr !

Et tu achètes aussi des images sur les banques d’images !

Jennifer : D’accord, je vois: tu veux dire que ce sont en quelque sorte mes “approvisionnements et marchandises” à moi.

Mais ça va même plus loin, tu sais. Si je ne me trompe pas, tu fais régulièrement appel à des graphistes, des développeurs, des copywriters et des traducteurs, qui sont tous des indépendants ou des sociétés ?

Jennifer : Oui, oui, je ne peux pas tout faire toute seule !

Et bien, eux aussi constituent en quelque sorte des “approvisionnements”. Ils te fournissent un service indispensable pour que tu puisses livrer le site web à tes clients !

Jennifer : Et donc je peux les inclure dans le calcul de ma “marge brute” ?

Mais oui. Tu devrais même le faire ! De cette manière, tu pourras, comme le restaurateur, avoir une image plus précise de ta rentabilité. Tu pourras étudier si ta marge brute est suffisante pour couvrir tes frais, et réfléchir à la manière de l’améliorer !

Jennifer : D’accord ! Mais, concrètement, je fais comment ?

C’est simple: il te suffit de signaler à ton comptable que tous ces fournisseurs doivent être rangés dans la catégorie “approvisionnements et marchandises”. Il les inclura alors dans le calcul de ta marge brute.

Jennifer : Parfait, merci beaucoup !

Le conseil de votre fiduciaire en ligne

Vous l’aurez compris, le calcul de la marge brute est une base pour suivre la rentabilité de votre entreprise. Que vous soyez indépendant ou en société, vous avez besoin de ce ratio pour améliorer votre gestion et faire en sorte que tout le temps passé à développer votre activité vous rapporte le plus possible.

Vous aussi vous avez des questions à demander à votre fiduciaire en ligne ?  Alors faites-vous connaître !

Donnez nous votre avis

0/5