Accueil Blog Statuts et création Devenir freelance en Belgique: comment faire?

Statuts et création

0 notes

481 vues

Devenir freelance en Belgique: comment faire?

Frédéric Wauters Publié le 2 mai 2022 Modifié le 19 mai 2022
Devenir freelance en Belgique : comment faire ?

De plus en plus de professionnels troquent aujourd’hui le statut de salarié pour celui de freelance. Qu’est-ce que cela implique? Faut-il devenir indépendant pour devenir freelance ou existe-t-il d’autres pistes? Et comment trouver des clients?

Qu’ils quittent d’eux-mêmes leur emploi pour devenir freelance ou qu’ils sautent le pas à l’occasion d’un licenciement, les freelances sont de plus en plus nombreux dans notre pays. Il faut dire aussi que ce statut présente de nombreux avantages:

  • Vous exercez un métier que vous connaissez déjà sur le bout des doigts
  • Vous avez la possibilité de mieux valoriser votre savoir-faire, et de choisir des missions qui augmenteront encore vos compétences
  • Si vous optez pour le statut d’indépendant (ou d’indépendant complémentaire) ou si vous exercez votre activité en société, vous pouvez optimiser votre facture fiscale
  • Les entreprises sont de plus en plus ouvertes à l’engagement de freelances au lieu de salariés

Comment se lancer?

Pour bien démarrer dans cette activité, vous pouvez vous poser plusieurs questions:

  • Quelle(s) compétences vais-je valoriser?
  • Où puis-je trouver des clients?
  • Comment assurer la promotion de mon activité?
  • Quel statut choisir?

Quelles compétences valoriser et où trouver des clients?

 Répondre à ces deux questions est en fait intimement lié. En effet, pour savoir quelles compétences valoriser, vous devrez effectuer quelques recherches sur internet. Votre objectif? Localiser les demandes pour des profils similaires aux vôtres. Vos meilleurs amis sont:

  • Les plateformes dédiées aux freelances: les plus connues sont Malt, Upwork et Fiverr
  • Les sites des entreprises de recrutement et de placement de freelances. Il en existe des dizaines, dont la plupart sont spécialisés par profils ou par industrie.
  • Les sites des entreprises de recrutement classique, comme Monster ou Stepstone. Certes, elles recherchent plutôt des salariés, mais cela vous permettra de voir quelles sont les compétences les plus demandées dans votre métier.
  • La fonction « emplois » de LinkedIn, qui vous permet de rechercher toutes les offres d’emploi publiées sur la plateforme qui correspondent aux mots-clés que vous aurez entrés

Comment assurer la promotion de mon activité freelance?

Sans entrer dans les détails et transformer cet article en cours de marketing, voici plusieurs méthodes pour faire la promotion de votre activité:

  • Faites appel à votre réseau: n’hésitez pas à envoyer un email à vos anciens contacts professionnels pour les aviser de votre changement de carrière. Investissez le temps nécessaire pour préparer un mail différent pour chacun: cette petite touche personnelle fera la différence.
  • Utilisez LinkedIn: si ce n’est pas encore fait, mettez à jour votre profil LinkedIn. Travaillez aussi à y étoffer votre réseau en rajoutant tous vos contacts professionnels présents et passés. Demandez aussi des « recommandations » à vos anciens collègues, supérieurs et subordonnés. Enfin, investissez chaque jour un peu de temps dans votre « personal branding »: réagissez aux posts qui touchent à votre activité, intervenez (avec modération) dans les discussions… Bref, devenez peu à peu un influenceur.
  • Créez-vous un profil sur les plateformes dédiées aux freelance.
  • Si vous avez le temps (ou l’argent), investissez dans la construction d’un petit site web pour faire votre promotion. Cela vous permettra aussi de vous créer une adresse email professionnelle avec votre propre nom de domaine.

Quel statut choisir?

En tant que freelance, la voie royale est naturellement le statut d’indépendant. Vous avez cela dit le choix entre exercer votre activité de freelance comme indépendant personne physique ou comme société. Comme vous le verrez dans notre article, les deux statuts ont leurs avantages et leurs spécificités, et le choix dépend à la fois de votre profession, de vos revenus et d’une série d’autres facteurs. Par ailleurs, vous pouvez commencer votre activité comme indépendant personne physique, puis créer votre société quelques années plus tard. Dans tous les cas, votre expert-comptable Amarris pourra certainement vous conseiller sur le meilleur choix dans votre cas. N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour en savoir plus.

Donnez nous votre avis

0/5