Accueil Blog Protection et charges Le congé de paternité ou de naissance, aussi pour les indépendants

Le congé de paternité ou de naissance, aussi pour les indépendants

Protection et charges

0 notes

898 vues

Le congé de paternité ou de naissance, aussi pour les indépendants

Jordan Vandamme Publié le 2 mai 2023
Le congé de paternité aussi pour les indépendants

C’est la fin de l’une des plus grandes injustices sociales, le congé de paternité est désormais étendu aux indépendants. En effet, ce droit était acquit de longue date pour les salariés mais n’existait pas pour les travailleurs indépendants ou dirigeants, alors même que ces derniers, à défaut d’ouvrir leur commerce, sont réellement sans ressources. Analysons-le en détail.

Comment savoir si vous pouvez en bénéficier ?

Pour obtenir le congés paternité ou de naissance vous devez remplir au moins une des conditions ci-dessous :

Etre indépendant(e), conjoint(e) aidant ou aidant et devenu(e) parent ou co-parent

Vous avez payé les cotisations sociales pour les deux trimestres précédant celui de la naissance ou vous étiez salarié ou fonctionnaire pendant ces trimestres

Vous interrompez totalement votre activité professionnelle pendant quelques jours dans une période de quatre mois après la naissance.

Le principe

L’indépendant nouvellement parent peut découper sa période de congé de deux façons différentes (depuis 2023) :

  • 20 jours ou 40 demi-jours pour les naissances à partir du 1er janvier 2023

La loi belge un congé de paternité ou un congé de naissance de maximum 20 jours pour les naissances qui ont lieu à partir du 1er janvier 2023. 

Combien ?

Durant les 3 premières journées de ce congé, votre employeur paye ces journées de manière complète. Ensuite, les jours suivants sont indemnisés par votre mutualité à hauteur de 82 % du salaire brut. 

Donnez nous votre avis

0/5