Accueil Blog Comptabilité et factures Fin d’année: 5 astuces pour nettoyer votre bilan

Comptabilité et factures

0 notes

217 vues

Fin d’année: 5 astuces pour nettoyer votre bilan

Frédéric Wauters Publié le 5 décembre 2022 Modifié le 6 décembre 2022
bilan comptable

Pour beaucoup d’entreprises, la fin de l’année est aussi le moment de clôturer l’exercice comptable. C’est le moment idéal pour mettre de l’ordre dans votre trésorerie et rendre vos comptes annuels, votre bilan, aussi attractifs que possible. Voici comment procéder.

Les comptes annuels de votre entreprise sont une « photographie » de sa situation à la clôture de l’exercice comptable. Une photographie accessible au public, puisque chaque année vous devez déposer ces comptes auprès de la centrale des bilans de la Banque nationale de Belgique, où chacun peut les consulter. Votre banquier, vos fournisseurs et vos clients ne s’en privent sans doute pas. C’est en effet pour eux le meilleur moyen d’évaluer la solidité financière de votre entreprise. Comme pour les vraies photographies, vous avez donc intérêt à vous montrer sous votre meilleur profil. En ligne de mire : votre trésorerie, c’est-à-dire l’argent dont dispose votre entreprise pour faire face à ses engagements.

1. Mettez-vous à jour dans votre facturation

Première étape, vous assurer que vous avez bien facturé toutes les commandes et prestations achevées. Si vous avez l’habitude de préparer vos factures à la fin du mois, pensez à le faire plus tôt en décembre : plus vous émettez tôt vos factures, plus vite vous recevrez l’argent que vous doivent vos clients, ce qui représente un bon coup de pouce pour votre trésorerie.

2. Demandez un acompte pour vos nouvelles commandes

Si demander un acompte n’est pas dans vos habitudes, c’est peut-être le moment d’y penser. En effet, chaque acompte versé représente autant d’argent en plus sur votre compte en banque, et améliore donc la situation de votre trésorerie.

3. Faites la chasse aux impayés

Tant qu’elles n’ont pas été payées, les factures que vous avez émises figurent au poste « créances commerciales » de votre bilan. En soi, ce n’est pas une mauvaise chose : ces créances représentent en effet de l’argent qui entrera tôt ou tard dans les caisses de vos entreprises. Mais, en vertu de l’adage « un « tiens » vaut mieux que deux « tu l’auras » », les personnes qui étudient la santé financière de votre entreprise préfèrent voir cet argent se matérialiser sur votre compte plutôt que de rester en attente. Surtout s’il s’agit de factures en retard de paiement !

Par ailleurs, et nous l’avons déjà mentionné dans notre article sur la lecture d’un bilan, l’observateur avisé peut se servir de vos comptes annuels pour estimer le délai de paiement moyen de vos factures, et donc la qualité de votre gestion financière. Il lui suffit pour cela de diviser le montant des créances commerciales par votre chiffre d’affaires et de multiplier le résultat par 360.

Prenez donc le temps de relancer tous les clients qui n’ont pas réglé leur facture à la date prévue : il est encore temps d’en obtenir le paiement avant la fin de l’année. Non seulement vous améliorerez votre trésorerie, mais en plus vous donnerez une bonne image de votre gestion des impayés. 

4. Réduisez vos stocks

Qu’il s’agisse de matières premières, de marchandises ou de produits finis, vos stocks immobilisent de l’argent, même s’ils sont nécessaires à votre activité. Vous pouvez agir de deux manières sur le niveau de vos stocks :

  • Proposez une promotion de fin d’année à vos clients pour écouler vos stocks excédentaires, et les transformer en liquidités.
  • Retardez, si c’est possible, vos nouvelles commandes au mois de janvier. Vous éviterez ainsi d’augmenter le niveau de vos stocks, mais aussi de créer de nouvelles dettes qui influenceront négativement votre trésorerie.

5. Faites financer vos factures

Une dernière solution pour améliorer votre trésorerie est de faire financer vos factures. Cette opération consiste à « céder » votre facture à un tiers (une banque, une société de factoring ou une plateforme spécialisée dans le financement de factures) à un prix légèrement inférieur à son total. Vous disposez ainsi immédiatement de liquidités, même si vous abandonnez un petit peu de la somme due en guide d’intérêts. À l’échéance, votre client réglera directement la facture à ce tiers. Cette solution a un coût, et elle implique aussi de prévenir vos clients, mais elle peut constituer une bonne manière d’améliorer votre trésorerie.

Donnez nous votre avis

0/5